Verveine Odorante

Feuilles de verveine odorante

Pourquoi ce produit n’est plus commercialisé ?

Suite à un contrôle des produits cosmétiques NAFHA effectué par la Direction Départementale de Protection des Populations (DDPP), une demande de mise en conformité réglementaire des huiles d’argan parfumées m’a été adressée.
Cette injonction porte sur la nécessité de disposer d’un Dossier d’Information Produit (DIP) pour chaque produit. Actuellement, seule l’huile d’argan pure NAFHA et les huiles parfumées Jasmin, Hélichryse, Clémentine et Amande en disposent.
Qu’est-ce qu’un DIP ?
il s’agit d’un dossier constitué d’informations sur l’origine, la composition, la sécurité, le suivi, le procès de fabrication… de tout ce qui compose un produit cosmétique : ingrédients, flacon, mentions sur l’étiquette, etc.
Parmi tous les éléments qui constituent le DIP, le rapport d’expertise toxicologique en est l’élément central. Pour rédiger son rapport, l’expert toxicologue a besoin des fiches techniques et fiches de données de sécurité de chaque ingrédient (ce dont je dispose pour l’ensemble des produits) et à minima de trois tests :
– Activité de l’eau (AW) : Permet de prévoir le potentiel développement des micro-organismes d’altération ou pathogènes dans le temps et de définir si le système de conservation est adapté. Une huile végétale pure a un AW qui permet une DLU (Date Limite d’Utilisation) de 24 mois sans conservateur. L’huile d’argan a un taux très élevé de vitamine E qui est un conservateur naturel et un dosage d’huile essentielle à 0,5% – comme c’est le cas des huiles d’argan parfumées NAFHA – n’a aucune incidence sur l’AW.
– Patch test : Permet de qualifier et quantifier les éventuels effets indésirables sur un groupe de volontaires. Un suivi de cosmétovigilance sur un nombre significatif de produits vendus peut remplacer ce test. C’est le cas pour 10 des 22 produits NAFHA.
– Etude de stabilité : Un vieillissement accéléré qui permet de mesurer l’évolution physico-chimique du produit. Cette étude existe pour l’huile d’argan NAFHA pure et des échantillons témoins de plus de deux ans sont conservés pour chacune des 21 formules d’huile d’argan parfumée.
Le coût des tests et de l’expertise toxicologique est d’environ 1 000 euros par produit soit près de 20 000 euros pour l’ensemble des huile d’argan parfumées NAFHA, ce qui – au regard du chiffre d’affaires réalisé (21 000 euros en 2021) et des quantités de produits vendus – est tout simplement impossible…
L’obligation réglementaire de disposer d’un DIP pour chaque produit est de garantir les intérêts des consommateurs concernant leur loyale information, leur sécurité et leur santé.
Autant de raisons très légitimes que je ne conteste bien évidemment pas. Je soumets toutefois à votre réflexion deux remarques :
1 : Les huiles d’argan parfumées NAFHA sont composées exclusivement de deux ingrédients : 99,5% d’huile d’argan et 0,5% d’huile essentielle. 100% d’origine végétale, 100% issus de la chimie verte (pression, distillation), aucun conservateur, aucun ingrédient issu de la pétrochimie, aucun agent de texture, aucun ingrédient controversé. Des flacons en verre, pas de suremballage, des informations et précautions d’emploi clairement indiquées.
À titre de comparaison, l’immense majorité des produits cosmétiques contiennent des ingrédients allergènes, écotoxiques, potentiellement cancérigène, perturbateurs endocriniens, etc.
Bien entendu la formulation de tout ces produit respecte le dosage maximum autorisé pour les ingrédients sensibles et le produit fini est conforme à la réglementation. Toutefois, cette réglementation censée protéger la santé des consommateurs, ne tient pas compte de l’effet d’accumulation : les dernières études indiquent qu’en France, les femmes utilisent en moyenne 9 produits cosmétiques par jour (shampoing, gel douche, dentifrice, lotion, démaquillant, crèmes, maquillage…), 9 produits réglementairement irréprochables mais dont l’utilisation concomitante est à rapprocher de l’augmentation continue des allergies provoquées par les cosmétiques.
2 : L’exigeante FDA qui réglemente la mise sur le marché des produits cosmétiques aux Etats-Unis impose un niveau de sécurité proportionnel aux quantités de produits vendus. En dessous d’un seuil annuel, il est réduit et économiquement supportable par les entreprises.
“La justice s’éprouve dans la tension qui sépare l’injuste du juste, et dans l’acte par lequel on rend la justice.” (Extrait du site “Vie Publique”).

Parfum :
Doux, frais et raffiné, le parfum légèrement citronné de l’huile essentielle de Verveine apporte une subtile sensation d’apaisement.

Propriétés :
• L’huile essentielle de Verveine odorante est reconnue pour ses propriétés apaisantes, calmantes et relaxantes.
• Utilisée en massage le soir, l’huile d’argan parfumée favorise la qualité du sommeil et diminue le stress.
• Ses vertus astringentes et tonifiantes associées à celles de l’huile d’argan offrent un soin idéal aux peaux mixtes et sensibles.
• Pour assainir les cheveux gras, massez le cuir chevelu avec l’huile d’argan parfumée et appliquez de la racine des cheveux vers la pointe. Laissez poser 15 minutes avant de laver les cheveux avec un shampoing doux.

Informations :
• Nature du produit : Huile essentielle.
• Partie de la plante utilisée : Parties aériennes.
• Origine : Maroc.
• Nom INCI de l’huile essentielle : Lippia Citriodora Leaf Oil.
• Allergènes présents dans l’huile essentielle : Citral, Limonene, Geraniol, Linalool.
• Composition de l’huile d’argan parfumée : Huile d’argan : 99,6% – Huile essentielle de Verveine odorante : 0,4%.

Précautions d’emploi :
• Usage externe uniquement.
• Ne pas appliquer sur le contour des yeux ou les muqueuses.
• Ne pas utiliser chez les personnes allergiques, les femmes enceintes ou allaitantes, les enfants de moins de six ans.
Très photosensibilisante : éviter toute exposition au soleil ou aux UV pendant au moins 10 heures après application.
• Éviter en cas de mastose ou de cancer hormono-dépendant en raison de son possible effet stimulant de la fonction ovarienne.
• En cas de doute sur une possible réaction allergique, faire un test de tolérance cutanée en appliquant l’huile d’argan parfumée au pli du coude ou à l’intérieur du poignet.
• En cas d’ingestion accidentelle, ne pas faire vomir et consulter un médecin.

Your email address will not be published. Required fields are marked *