L’huile d’argan réservée à l’élaboration de produits cosmétiques et médicinaux n’a pas d’odeur car les amandons ne sont par torréfiés. Elle est aussi moins colorée que l’huile alimentaire.
L’huile argane possède de nombreuses vertus : alimentaires, diététiques, cosmétiques et pharmacologiques.

Les bienfaits alimentaires

Avec sa texture fine, sa saveur de noisette grillée et sa couleur brune due à la torréfaction des amandons, cette huile est très prisée par la population du sud-ouest. Elle a un goût agréable et fruité et entre dans la composition de nombreux plats traditionnels tels que les salades, couscous, tagines de poisson….
Celle-ci peut être consommée fraîche, légèrement chauffée mais ne peut en aucun cas être utilisée pour les fritures.
Dans le sud du Maroc, les berbères consomment également l’huile argane sous la forme d’une pâte à tartiner appelée Amlou. Elle est composée d’huile d’argan, d’amandes et de miel et est servie lors du petit-déjeuner ou comme dessert après un repas (voir Recettes). C'est un fortifiant qui était souvent consommé par les tribus de berbères qui s’apprêtaient à effectuer la traversée du désert. Cette pâte entre aujourd’hui dans la composition de nombreuses pâtisseries marocaines.

Les bienfaits diététiques

L’huile d’argan présente des propriétés intéressantes au point de vue diététique et nutritionnel. Sa teneur en acides gras insaturés (80%) en fait une huile de type oléique-linoléique. L’acide oléique-linoléique qui la compose est dit essentiel car il ne peut donc être synthétisé par le corps humain et doit donc être apporté par le biais de l’alimentation.
Par ailleurs, des spécialistes ont montré que la teneur de l’huile d’argan en acide oléique jouait un rôle important dans la réduction du taux de cholestérol dans le sang et permettait de réduire les risques de maladies cardio-vasculaires.